Vermont University

MEILLEURE MISE EN PAGE AVEC MOZILLA FIREFOX !
Le qui est en ligne risque d'être fortement décalé sur IE donc ne vous étonnez pas.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Chacun sa route ;Chacun son chemin ;Chacun son rêve ;Chacun son destin ; Dites-leur que : Chacun sa route, Chacun son chemin,Passe le message à ton voisin... <3

Une nuit agiter [ pv ; myrtille ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message


avatar

Effy Vreeland
Messages : 61

Année d'étude : first
Etudes : musique et cinema

Notes
Libre à votre imagination:
Ouvert pour un topic: oui
MessageSujet: Une nuit agiter [ pv ; myrtille ] Sam 29 Aoû - 14:38

&&
Effy && Myrtille.

<< quand on a une amitier qui tiens.
tous est faits pour qu'elle dure ... >>


    Il était tard le soir, il faisait déjà nuit noire, et je m'étais allongée sur le dos sur mon lit, ma couette de lit sur moi, je regardais le plafond d'un air vague, je ne savais pas quoi faire a part dormir, mais évidemment le sommeil n'allait pas m'emmenner ce soir dans les bras de morphée, bien que je verais dormir pour être au top pour mon interro de maths, qui je suis sur aller avoir une bonne note, c'était un sujet que je connaissais bien. Je croisa mes bras derriere ma tête, et me mordit la lèvres inferieur. Je tourna la tête vers mon réveil, il était 23h30. Pfiouuu pourquoi ne pouvais je pas dormir, alors que d'habitude je dormais comme une grosse marmotte, d'ailleur Elle m'appelle comme ça mais bon. Je me passa les mains sur mon visage, et me redressa, assise, je regarda ma chambre, bordel, catastrophique on aurait dit qu'une bombe venait d'éclater dans cette espace féminin qui était le mien, mais je n'avais pas vraiment le temps de ranger quoi que ce soit, même si maintenant cela aurait êtait le bon moment, mais non je décida de me lever, de prendre mon i-pod rose qui était sur ma table de nuit, mis les écouteurs a mes oreilles, mis play, et tout en écoutant la musique, je me dirigea vers mon armoires, qui était ouverte en grand, et ou des affaires tomber de partout. Evidemment j'étais en pygama, un short et un tee-shirt, je pris mon pantalon en velour noire, qui me servait pour le sport, et un tee-shirt qui ressemblait plutôt pour une brassiere mais spécialement conçut pour le sport. Je pris des sous vetements, et alla dans ma salle de bains, me preparer, une fois laver, habiller, je me coiffa et attacha mes cheveux en une queu de cheval a la va-vite. Je me lava les dents, me parfuma, et sortit et revint dans ma chambre, je pris mon sac de sport, mis une serviette dedans, une bouteille d'eau, je chaussa mes chaussures, pris un gilet qui traînait sur ma chaîse de bureaux, et sortit en douce.

    Sur le chemin qui m'entrainait pour aller au gymnase de l'université, je regardais mes pieds avançais. Et puis la musique que j'écoutais, m'entraïna dans une spirale infernale, je me mis a chantonnait les paroles de la chanson plutôt entrainante, et que j'adorais de toute évidence. je l'écoutait beaucoup, et elle m'aidait a évacuer tous ce que j'accumulais pendant la journée. Et ce que j'allais faire, aller m'aidais a évacuer toute la pression que j'avais encore en moi, c'est a dire danser comme une dingue jusqu'a l'épuisement comme ça, au moins la je pourrais peut être enfin tomber dans les bras de morphée. J'étais arriver au gymnase, devant la porte.

    Effy - Pourvus que cette fichue porte soit ouverte, sinon je ne sais pas vraiment ou j'irais.


    Je regarda la porte de haut en bas, je m'avanças tous doucement, mis les mains sur celle ci, et poussa, rien, a mince, c'est pas de ce côté là, fallait que je tire, a chaque fois que j'essaye d'ouvrir cette porte je me fais toujours avoir, mais pourquoi il ne mette pas de pancarte, je balanca mon sac derriere mon dos, et pris la grande poignée verticale et tira vers moi. La porte fit un grand bruit sourd. Je m'arretta dans mon ascension, et me tourna pour voir si personne ne m'avais réellement attendus, sa aurait été pas très bien pour ma part. Je souffla, et retira la porte et entra en la refermant derriere moi tous en regardant dehors, je ne fermis pas completement la porte. Je marcha en longeant le mur, j'appuya sur l'interrurpteur, et la pieca fut éclairer, je souria.

    Effy - Et que la lumière fut, hahaha.


    Je marcha vers les gradins, en dezzipant mon gilet, me retrouvant en tenue de sport, je posa mes affaires sur le premiers gradins, et les monta jusqu'a atteindre la piece de l'entraineur, il avait toujours son poste radio, je le trouva installer a côte de la poubelle, je le pris, et en refermant la porte je descendis les marches, arriver en bas, je posa la radio et brancha mon i-pod dessus, je monta le son et tomba sur la chanson It's Alright, It's ok !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Myrtille C. Preston
Messages : 295

Année d'étude : troisième année
Etudes : photographie

MessageSujet: Re: Une nuit agiter [ pv ; myrtille ] Sam 29 Aoû - 16:58





Parfois je me demande
Si on a une chose en commun





Myrtille regarda le sol de la cafetaria, elle ne voyait personne qu’elle apprécié vraiment. Elle se mit alors a une table ronde de couleur rouge, elle pouvait manger dans la cuisine de sa confrérie mais elle ne le voulait pas ce soir. De plus il n’y aurait sans doute personne et elle ce qu’elle voulait c’est entendre du bruit derrière elle. Elle avait besoin de broua, un broua d’enfer. Elles soupira et piqua quelques Frites, les cours n’était pas super en ce moment, elle pensait plus a sa demie –sœur et à la vie que sa mère venait de brisé, qui était entre parenthèse celle de sa propre fille. Elle soufrait depuis une semaine et ce soir en même temps qu’elle mangeait elle essayait de trouver l’adresse de sa sœur instantanée. Elle soupirait encore et encore, elle ne trouvait pas, elle en avait marre pourquoi ce bottin était rangé par nom de famille. Cherry ne savait que son prénom Hailee. Après un long moment de recherche elle claqua le bottin en le referment. Elle poussa son assiette s’en y avoir vraiment touché. Elle se mit en route, elle ne savait pas vraiment ou elle voulait aller et peu importe à vrai dire. Elle poussa la porte de la cafet heurtant un élève, elle grogna après. Il s’écarta l’air furieux et elle, elle lui fit un immense sourire. Elle passa quelques instants dehors a la fraîche. Elle ne voulait pas rentrer alors elle passa près de tous les bâtiments, quand elle arriva au gymnase cela faisait bien trois bonnes heures qu’elle marchait de long en large d’un bâtiment à un autre. Elle s’arrêta devant la porte d’où sortait un son horrible. C’était le moment ou elle voulait rentrer et se moquer. Histoire de passé le temps et ses nerfs sur quelqu’un mais en entendant la jeune fille a l’intérieure chanté elle n’était plus d’humeur. En effet elle reconnue la voix de son amie Effy. Elle avait rencontré Effy par pur et heureux hasard, c’était le genre de relation que Myrtille aimait. En effet Miss Preston et Miss Vreeland se sont rencontré via Msn. En effet E. en prenant mon adresse avait cru prendre l’adresse de quelqu’un d’autre, quand Cherry vous dit que ce bottin est nul il faut la croire. Enfin bref cela eut bien était utile vu que Miss Effy, lui parla même si elle s’était trompée. Elle soupira un moment avant de retourner dans ses souvenirs. Elles avaient toutes deux vite sympathisés, Effy c’était confié à notre jeune Myrtille quant a Cherry elle n’avait rien a faire à part l’écouter la conseillé ce qui lui convenait bien. Elle ne lui parlait pas de son passé. Elle se mit alors a sourire en ouvrant la porte de la salle, elle entra sans bruit la musique si forte était pratique pour ça. Elle regarda son amie danser , elle changea de piste le CD et se mit à danser avec elle.

    « Ca c’est de la musique ma belle, tu n’as pas de goût franchement »


Elle arrêta sa petite danse, rigolant et s’allongeant par terre. Elle plia ses jambes sur elle et s’arrêta de rire. Son amie était très belle et savait parfaitement bien danser. Elle était majestueuse et gracieuse. Quand la musique s’arrêta, Effy elle aussi… Myrtille applaudit.

    « Parfois je me demande si on a une seule chose en commun parce que ta musique c’est ignoble. »


Dernière édition par Myrtille C. Preston le Sam 29 Aoû - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Effy Vreeland
Messages : 61

Année d'étude : first
Etudes : musique et cinema

Notes
Libre à votre imagination:
Ouvert pour un topic: oui
MessageSujet: Re: Une nuit agiter [ pv ; myrtille ] Sam 29 Aoû - 17:31

    Je venais de rentrer dans le gymnase sans vraiment avoir une quelquonque autorisation, et si on me prenait sur le faite, je serais vraiment très mal, surtout si Elle et mon frere l'apprenait, je suis sure que je ne serais plus vraiment de ce monde, ou j'aurais vraiment le droit a une leçon de morale, mais qu'est ce que sa me faisait au juste, c'était plus exitant de penetrer dans un endroit interdit le soir sans surveillance que de devoir obligatoirement une autaurisation du professeur. Je venais de mettre It's Alright, It's Ok, j'aimais bien cette chanson, elle bougeait bien, mais certaine personne ne l'aimait pas vraiment, je ne savait pas vraiment pourquoi, mais je m'en fichais un peu, chacun ces gouts. Je recula quelque pas, détacha mes cheveux, j'allais commencer a danser, fit quelques pas, quand j'entendis.

    Myrtille ; « Ca c’est de la musique ma belle, tu n’as pas de goût franchement »
    Effy ; « Hey Myrtille, ça va ma poupée ? Mais c'est pas vrai d'abord ! »

    Je souria, Myrtille, comment j'adorais cette jeune demoiselle, avec son look dejanter, son caractère bien à elle, je l'avais rencontrer par hasard sur internet, sur msn plus précisement, je venais de prendre l'adresse d'une amie, mais je m'étais tromper du coup j'étais tomber sur une certaine Myrtille, elle ! Je dansa avec elle, elle arretta moi je continua, bougeant mes bras, ma tête, mes cheveux, mes jambes, bref tous mon corps y passa, la musique s'arretta, moi aussi, je la regarda, elle m'applaudit, je mis mes mains sur mes hanches, souria et fit une réverance.

    Myrtille ; « Parfois je me demande si on a une seule chose en commun parce que ta musique c’est ignoble. »

    Je m'asseya en face d'elle, plia mes jambes, souffla et je lui tira la langue, un peu gamine peut être, mais bon, moi je prefere garder mon ame d'enfant que de devenir grande trop vite, je bascula ma tête en arriere, et la releva et lui dis.

    Effy ; « Oui des fois aussi je me le demande, mais ne dit on pas que les contraîres s'attirent plus que ce qu'on un point communs ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Myrtille C. Preston
Messages : 295

Année d'étude : troisième année
Etudes : photographie

MessageSujet: Re: Une nuit agiter [ pv ; myrtille ] Sam 29 Aoû - 18:21





Rire avec
elle encore et encore




    Effy ; « Oui des fois aussi je me le demande, mais ne dit on pas que les contraîres s'attirent plus que ce qu'on un point commun ? »


Elle avait la réplique facile, et le fait qu’elle m’ait appelé poupée me gêne assez, j’ai l’air d’une poupée moi. Je la regarde qui me tire la langue, cette fille est une gamine mais elle est adorable. Myrtille aimait la détailler encore et encore. Belle brune avec un corps magnifique. Elle se mit debout et changea le Cd pour un qui traîné dans son sac. C’était un Cd de The fray, leur dernier album, un album plutôt cool. Elle soupira un long moment, fouilla dans son sac et mangea une barre, elle en tendit une a son amie.

    « Arrête de m’appeler Poupée c’est insultant pour moi. Vraiment, je te l’ai déjà dit. Et oui je vais bien, mais toi tu n’as pas l’air d’aller bien. Hein ? »


Myrtille soupire sortit son appareil photo et prit son amie qui changeait à chaque fois de position, pas naturelle mais ça amuser beaucoup Miss Preston. Elle soupire un long moment puis mit son appareil dans son sac. Elle aimait beaucoup Effy même sous ses airs de gamine, cette fille était intelligente et une fille en Or. Myrtille regarda son amie un peu plus son amie un truc cloche mais Myrtille ne voulait pas la pousser dans ses retranchements. Elle rit un moment son amie aussi, pourtant il n’y avait rien a dire. Vraiment rien. Mais leur rire était complice. Elle soutient le regard de son amie.

    « Comment se passe ta vie ici ? Mieux que les premiers jours ?»

Myrtille savait que pour elle cela avait était rude même s’il y avait sa sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une nuit agiter [ pv ; myrtille ]

Revenir en haut Aller en bas

Une nuit agiter [ pv ; myrtille ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vermont University :: v e r m o n t . u n i v e r s i t y :: l'extérieur :: gymnase -