Vermont University

MEILLEURE MISE EN PAGE AVEC MOZILLA FIREFOX !
Le qui est en ligne risque d'être fortement décalé sur IE donc ne vous étonnez pas.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Chacun sa route ;Chacun son chemin ;Chacun son rêve ;Chacun son destin ; Dites-leur que : Chacun sa route, Chacun son chemin,Passe le message à ton voisin... <3

Baignade clandestine [Myrtille]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message


avatar

Jason Phils
Messages : 67

Année d'étude : première année
Etudes : Etudes de droit et d'économie

Notes
Libre à votre imagination:
Ouvert pour un topic: oui
MessageSujet: Baignade clandestine [Myrtille] Mer 26 Aoû - 15:23

    Flash back

    « Tu tiens vraiment à aller te baigner dans le lac ? »
    « Quoi ? Tu as la frousse ? »
    « C'est pas ça. Bon, rendez-vous à vingt et une heure au lac. »

    Fin du flash back



Jason était allongé sur son lit, les bras croisés derrière la tête. Il était rentré de son entrainement dix minutes plus tôt. Il profitait du silence qui régnait dans la chambre pour réfléchir. Son colocataire et ennemi n'était pas là, sûrement entrain de trainer dans le bâtiment de la confrérie. Jason se releva sur son lit pour prendre une position assise. Il était temps de partir pour le rendez-vous. Il sortit de son armoire un sac de sport noir où il mit une serviette de bain. Si il devait se baigner, autant prendre de quoi s'essuyer pour ne pas attirer l'attention. Il referma le sac. Le jeune homme sortir de sa chambre, le sac à l'épaule. Il vérifia qu'il n'y avait personne dans le couloir pour partir. Il avait déjà une excuse si jamais on lui demandait ce qu'il faisait. Il n'allait pas bêtement répondre qu'il se rendait au lac pour nager un coup. Il répondrait qu'il allait s'entrainer au basket. Jason sortit dans la nuit. Les rares personnes qui étaient encore dehors rentraient dans leurs confréries pour dormir ou partaient faire la fête. Jason continua sa route, en direction du lac. Cette idée de se baigner n'était pas la sienne. C'était celle de Myrtille. Nager dans l'eau froide d'un lac n'était pas trop son truc. Il était de genre frileux, à aimer l'eau chaude et pas l'eau froide. Mais il allait le faire quand même. L'idée était d'aller nager un coup. Donc Jason n'était pas obligé de rester dix minutes d'en cette eau congelée.

Arrivé près du lac, Jason pouvait voir la lune se refléter sur la surface de l'eau. Il lâcha son sac qui tomba à côté de lui par terre. Elle n'était pas encore là, en tout cas il n'y avait aucune trace d'elle. Il resta debout pendant quelques minutes avant de sortir son téléphone portable de sa poche. Il avait cinq minutes d'avance. Jason poussa un soupir. Il été subitement fatigué. Cet entrainement de basket l'avait lessivé. Il se laissa tomber par terre, près de son sac. Le matin même, Myrtille l'avait rejoint. Elle avait le regard brillant, ce qui signifiait qu'elle avait une idée en tête. Il connaissait bien ce regard là. C'était avec elle qu'il faisait le plus de bêtises, qu'il enfreignait les règles. C'est fou comme une personne pouvait vous influencer. Le pire c'est qu'il n'était comme ça qu'avec elle, avec une autre personne, il était le gentil Jason qui respectait toutes les règles. Si il disait ça à sa demie-soeur ou encore à sa mère, elles ne manqueraient pas de le tuer. Il était encore jeune et il était le dernier de la famille, il avait bien le droit de s'amuser. C'était fait pour ça l'université et la jeunesse, non ? Il est vrai que se faire virer de l'université pour baignade interdite ce n'était pas génial. Surtout, quand comme Jason, on était déterminé à avoir un diplôme et à trouver un bon emploi après. Il était conscient qu'en faisant cela, il mettait en péril son avenir. Pourtant, il le faisait. Il ne se souciait pas des conséquences.

Jason étouffa un bâillement. Si elle ne se dépêchait pas, il risquait de s'endormir dans l'eau et de finir noyé. Ca serait assez bête. En plus de ruiner son avenir, il ruinerait sa vie toute entière pour une baignade qu'il ne devrait pas faire. Il se mit sur ses pieds et commença à marcher de long en large pour se tenir éveillé. Il savait très bien qu'il aurait dû rester dans sa chambre et dormir. Il le savait. Demain serait dur. Il aurait des difficultés à se lever. Mais il était quand même là, à attendre que son amie vienne. Où est-ce que cette relation les mènerait ? A cambrioler ? A entrer par effraction dans un bâtiment ? Jason ne ferait jamais ça. Il n'était pas si influençable que ça. Certes, il suivait Myrtille dans ses délires mais il n'irait pas jusque là, il était bien trop sage pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Myrtille C. Preston
Messages : 295

Année d'étude : troisième année
Etudes : photographie

MessageSujet: Re: Baignade clandestine [Myrtille] Mer 26 Aoû - 17:23




Joue avec moi
aux jeux interdits




Myrtille s’était levée du bon pied ce matin. A sept heures du matin elle avait finit sa douche était habillée et allait déjeuner en ville. Elle avait son appareil photo sur elle, comme a son habitude, elle prit quelques photos. De gens comme ça, rien d‘intéressant. Finalement elle rangera très vite son appareil pour faire la route vers ses cours. Il était neuf heures quand elle vit Jason dans les couloirs ; elle avait une envie folle de se baigner depuis un bon moment et le moment était arrivé, elle venait de le décider là. Elle poussa Jason ce qui le fit un peu bougé.

    « Ce soir on va se baigner. Au lac »
    « Tu tiens vraiment à aller te baigner dans le lac ? »
    « Quoi ? Tu as la frousse ? »
    « C'est pas ça. Bon, rendez-vous à vingt et une heures au lac. »


La journée de cours était passé rapidement, car ce soir elle avait un but enfreindre les règles avec son ami. Pour ça il n’était pas le dernier, mais seulement avec elle sinon le reste du temps il était sage. Vraiment sage, trop sage pour Myrtille mais elle l’apprécier bien. Elle regarda sa montre. Les cours finissait dans dix minutes pour elle, quand la cloche sonna la fin des cours elle se précipita dans sa chambre pour faire son sac. Elle ne voulait pas être en retard, seulement là, elle avait bien trois heure encore a ne rien faire. Elle s’allongea alors sur son lit les bras croisés très vite emportés dans ses songes.
Quand elle se réveilla il faisait déjà nuit ; Elle regarda son portable vingt et une heures trente, elle était en retard et Jason lui ne le serait sans doute pas, elle prit son sac, à peine réveillé elle coura vite jusqu’au lac s’en faire attention si elle pouvait être suivie par quelqu’un, quand elle arriva au lac, elle prit par le petit chemin de Boue un beau raccourcit, seulement elle n’avait ni prévu de tombé ni d’arrivé crade devant Jason.
Elle rit un bon moment avant de voir Jason arrivé en courant vers elle.

    « Petit problème, de réveil. Contente qu’on soit tous deux là mon petit . »


Elle rit un moment avant de prendre de la bout sur ses vêtements et d’en foutre sur son ami. Elle enleva ensuite sa veste et s’assit par terre.

    « Pas trop fatigué ? »

Elle se mit à rire en voyant la boue sur le visage de J. Ainsi que sa petite mine, il lui semblait plus que fatigué. Elle se posa dans l’herbe et lui la regarda il la poussait un peu sur le coté pour avoir une place sur l’herbe ou il n’y avait pas de boue. Elle se décala, lui sourit, la lune reflétait dans le lac et l’envie de se baigner était encore plus forte. Elle soupira en pensant à la froideur de l’eau. Mais elle ne voulait pas ne pas y aller.

    « On y va mon gros »

Elle lui avait donné ce surnom que quelques fois et elle savait qu’il n’aimait pas ça mais c’était de la taquinerie pure et dur , elle enleva son haut sous les yeux de Jason. Elle était à présent en soutif, elle enleva le bas pour laisser apparaître un boxer féminin. Elle le regarda avec un large sourire avant de mettre les jambes dans l’eau elle s’élança et y mit tout son corps, puis finit par la tête.


Dernière édition par Myrtille C. Preston le Dim 27 Sep - 15:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Jason Phils
Messages : 67

Année d'étude : première année
Etudes : Etudes de droit et d'économie

Notes
Libre à votre imagination:
Ouvert pour un topic: oui
MessageSujet: Re: Baignade clandestine [Myrtille] Ven 28 Aoû - 17:29

A force de faire des allers et retours, Jason s'en était lassé. Il finit par aller s'assoir contre un arbre. Il savait que rester inactif allait le plonger dans le sommeil mais il avait quand même voulu s'assoir pour l'attendre. Ce qui devait arriver arriva. Jason s'endormit d'un sommeil léger car en entendant des pas, il se réveilla brusquement. Il sauta sur ses pieds pour regarder d'où venait les pas. Il fit une silhouette sombre apparaître. Il reconnut rapidement Myrtille. A la lumière de la Lune, il remarqua qu'elle était couverte de boue. Il plissa les yeux. Où est-ce qu'elle était allée trainer ? Visiblement, le chemin qu'elle avait emprunté était boueux. Voilà pourquoi Jason ne prenait que les sentiers fabriqués par l'humain. Myrtille s'excusa. Un problème de réveil alors que lui avait tenté de résisté pour ne pas dormir. Pourtant il ne fit aucun commentaire. A quoi bon, cela ne changerait rien. C'était fait maintenant il fallait passer à autre chose. En voyant son geste, Jason recula instinctivement pour l'éviter mais la boue atterrit en plein milieu de son tee-shirt. Il poussa un soupir. Quelle bonne idée. Il se rendit compte qu'il commençait à être grincheux à cause de la fatigue. Jason enleva la boue d'une main mais il ne fit qu'étaler. Il releva la tête lorsque la jeune femme lui demanda si il n'était pas trop fatigué. Jason prononça alors les premiers mots depuis l'arrivée de l'étudiante.

    « Ben tu sais quoi, je serais mieux dans mon lit en ce moment. J'espère que l'eau est bien froide pour me réveiller. »


Même si il se plaignait de la fatigue, il devait bien avouer que les quelques minutes de sommeil dont il avait eu le droit avant qu'elle arrive, lui avait fait du bien. Bien que maintenant, il ressentait encore plus la fatigue. Jason la rejoignit au pied de son arbre. Il la poussa sur le côté pour avoir un coin sans boue. Se fut Myrtille qui donna le départ. Avec comme d'habitude, le surnom de Jason. Mon gros. Un surnom affectueux. Le jeune homme la suivit dans l'eau après avoir enlevé son tee-shirt et son jean. Il jeta un coup d'oeil à son amie lorsqu'elle enleva ses habits. Instinctivement, il détourna le regard. Passant outre sa gêne, Jason entra dans l'eau à son tour. La fraicheur de l'eau vint lui mordre la peau. Ca avait au moins l'avantage de le réveiller. Il n'avait pas la même grâce que Myrtille. Elle n'avait pas hésité à plonger dans l'eau. Alors Jas' préférait y aller doucement. L'eau n'était pas son truc, ce n'était pas sa discipline. Lui jouait au basket et faisait de l'athlétisme. Sa place n'était pas dans une piscine et encore moins dans un lac. Même si il préférait rester sur la terre ferme à jouer avec un ballon de basket, il savait nager. Une fois de l'eau jusqu'au nombril, Jason se lança enfin. Il plongea tête la première dans l'eau, fendant la surface. Ce plongeon suffit à le réveiller. Il était plus en forme que tout à l'heure mais ce n'était qu'un moyen de retarder le moment où il s'effondrerait de sommeil.

Il refit surface, remplissant ses poumons d'air frais. Une bonne petite baignade faisait toujours du bien même si on ne savait pas ce qui pouvait bien il y avoir au fond de ce lac. C'était le genre de chose qu'on ne devait pas penser quand on y allait. Jason scruta les alentours du regard pour s'assurer qu'il n'y avait personne dans les environs et que leurs affaires étaient toujours là. Il valait mieux être prudent. Il repéra Myrtille non loin de là. Tout allait bien. L'extérieur était calme. Presque trop calme. Jason n'était pas parano. Heureusement parce qu'il serait toujours entrain de regarder par-dessus son épaule et il ne pourrait pas s'amuser avec Myrtille à enfreindre les lois. Il passa une main sur son visage pour essuyer les gouttes d'eau qui ruisselait sur son visage. Il renifla. A tout les coups, il allait attraper la grippe en sortant mais il s'en fichait sur le coup. Il risquait plus si il était prit sur le fait. Jason avait ses cheveux noirs plaqués sur sa tête à cause de la pluie. Il replongea pour nager sous l'eau pendant quelque secondes avant de refaire surface.

    « Elle est gelée ! »


Jason rejoignit son amie. Il sentait le froid mordre sa peau. Il sentait aussi ses membres s'engourdir. Frileux comme il était, il n'allait pas tarder à sortir du lac pour se sécher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Myrtille C. Preston
Messages : 295

Année d'étude : troisième année
Etudes : photographie

MessageSujet: Re: Baignade clandestine [Myrtille] Ven 28 Aoû - 19:26





Attrape moi
mon beau




Myrtille n’était pas frileuse, elle plongea un long moment dans l’eau, elle avait besoin de ça prendre de l’eau fraîche e n plein visage avoir le sang gelée et sentir ses membres s’engourdir. Quand elle sortit la tête de l’eau elle remarqua que Jason n’avait pas encore prit le temps de mettre la tête dans l’eau. Elle se mit à sourire voyant le corps parfait de son ami. Elle ne comprenait pas pourquoi eux deux n’avait jamais. Enfin elle s’en fichait un peu du moins pour le moment. Entre eux ce n’était pas ce genre de relation même si parfois elle aimerait faire l’amour avec lui. Pour ça il faudrait déjà qu’il la considère plus comme une fille. Elle nagea encore un moment. L’eau était froide mais cela ne gêné pas plus que ça au contraire. Elle aime ça, véritablement le froid lui permet de prendre conscience que son corps s’adapte. Quand elle remonta son corps en dehors de l’eau, Jason était enfin dans le lac, il se dirige vers elle a présent. Elle avait un immense sourire, elle aimait plus que tout partagé ses moments là avec lui.

    « Elle est gelée ! »


Myrtille ne peut s’empêcher de rire, elle ne fait pas attention a ce qui l’entoure mise à part lui le lac et elle. Elle lui sourit et plonge sous l’eau pour qu’il ne soit pas le seul a nager, quand elle remonte ses cheveux éclaboussent Jason. Elle rit il la regarde. Elle tremble quand elle n’est pas tout entière sous l’eau.

    « Un peu mon n’veux qu’elle est froide… Sinon je nous aurais pas fait venir ici. Tu as peur que quelqu’un vienne ? »


Elle l’éclabousse un peu et lui saute sur le dos. L’envoie valser en arrière elle cris, un peu. Juste un peu. Elle le frappe gentiment et il la pousse, entre eux c’est des jeux de mains seulement il vient de lui faire mal, elle ne rit plus.

    « Tu m’as fais mal ! »


Elle se dirige vers le bord du lac furieuse, elle s’assoit rapidement et se tient le poignet. Parfois il lui fait mal rien de grave mais c’est une fille et même si elle ne changerait pas cette relation elle aimerait qu’il fasse plus attention. Elle cherche un moyen de se venger. Il nage vers le bord du lac. L’eau ce n’est pas son élément. Elle en rit, elle attrape ses vêtements et ceux de son ami. Il arrive elle rit. Elle a encore mal, mais elle veut juste se venger. Elle court un peu partout, histoire de le narguer. Elle rit et lui aussi un peu. Quand elle le regarde mieux, elle remarque qu’il tremble. Elle soupire et lui tend ses affaires.

    « Tu vas attraper la mort mon beau. »


Spoiler:
 


Dernière édition par Myrtille C. Preston le Dim 30 Aoû - 10:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Jason Phils
Messages : 67

Année d'étude : première année
Etudes : Etudes de droit et d'économie

Notes
Libre à votre imagination:
Ouvert pour un topic: oui
MessageSujet: Re: Baignade clandestine [Myrtille] Sam 29 Aoû - 18:58

Comment voulez vous que Jason voit Myrtille comme une fille quand elle parlait comme ça. Il voulait bien faire un effort mais quand il en faisait un, elle ruinait toute sa motivation en s'adressant à lui comme un garçon lui parlerait. Même lui ne parlait pas ainsi. Il n'arrivait pas à considérer Myrtille comme une femme. Bien sûr qu'elle en était une, physiquement parlant. Mais il y avait blocage. Jason ne semblait pas le voir. Il ne connaissait que la partie masculine de la jeune femme. Ce n'était pas de sa faute. Myrtille agissait comme un homme. Elle sauta sur son dos. La partie de jeu commençait. Il l'attrapa pour tenter de la faire passer sur ses épaules et la faire tomber devant lui. Une fois tombée devant lui, elle le poussa. Il en fit de même mais trop brutalement apparemment parce qu'il lui a fait mal. Myrtille ne rit plus, son visage s'est fermé lorsqu'il lui a fait mal. Jason déteste voir son visage autant fermé. Il comprend tout de suite qu'elle a mal et que ça ne va pas. C'est dans ces moments-là qu'il prenait subitement conscience du sexe de Myrtille. C'était bel et bien une femme qui avait besoin de tendresse et pas de brutalité. Il s'en voulait dans ces moments là. Il s'en voulait de ne pas la considérer comme une femme, de ne pas l'écouter parler de ses histoires d'amour. Il s'en voulait de ne pas réussir à la voir comme une femme. La douleur de Myrtille signait la fin du jeu. C'était trop tôt. Il rejoignit son amie en dehors de l'eau. Il était gelé mais ce n'était sans compter Myrtille qui décida de lui piquer ses habits. Marrant, très marrant. Jason se prit au jeu. Il se mit à courir après son amie en tentant de lui arracher ses vêtements des mains. Il arriva à lui prendre son tee-shirt. Myrtille remarqua enfin qu'il tremblait de la tête aux pieds. Elle lui rendit ses affaires en lui faisant remarquer qu'il allait attraper froid. Il lui tira la langue.

    « C'est pas de ma faute si Madame a décidé de me voler mes affaires. »


Il n'avait aucune idée de ce pouvait penser Myrtille de lui. Il ne savait pas qu'elle voulait coucher avec lui. Jason n'avait jamais abordé ce genre de discussion avec elle. Il n'en avait jamais vu l'utilité. Pour une seule raison : il ne la voit que comme une amie. Il ne se disait pas qu'elle voudrait de lui, qu'elle le trouvait beau ou quoi que se soit. C'était son amie, ils s'amusaient ensemble à enfreindre les lois. Lui ne ressentait rien que de l'amitié envers elle. Cette différence serait peut-être abordé un jour mais pour le moment, ce n'était que de l'amitié. Ca sera que de l'amitié. Il ne se voyait pas sortir avec une amie qu'il considérait comme un copain et encore moins coucher avec elle. Ca serait... bizarre. Oui, étrangement bizarre. Jason récupéra ses habits. Il se sécha avant d'enfiler son jean et son tee-shirt. Quand se fut fait, il se frictionna la tête avec sa serviette. Il lui lança la serviette pour qu'elle s'essuie.

    « Toi aussi tu vas attraper froid si tu ne t'habilles pas. Je vais être obligé de faire ton infirmier sexy. »


Jason eut un sourire malicieux. En principe, c'était les femmes qui prenait le rôle de l'infirmière et qui mettait une tenue sexy. En tout cas, ça serait une situation marrante. Il ne pourrait sûrement pas garder son sérieux. Une situation qu'il voudrait éviter autant qu'il pourrait même si l'idée était drôle. Myrtille serait bien capable de lui dire qu'elle était malade et clouée au lit pour une semaine rien que pour le voir dans une pareille tenue. Le jour où il s'habillerait en infirmier, il faudrait prendre une photo et l'accrocher au mur pour qu'il se rappelle de sa bêtise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Myrtille C. Preston
Messages : 295

Année d'étude : troisième année
Etudes : photographie

MessageSujet: Re: Baignade clandestine [Myrtille] Dim 30 Aoû - 10:55





Comme Chien
& chat




Jason Lui balança une serviette pour qu’elle s’essuie. Ce qu’elle fit mais quand elle passa sur son poignet un gémissement roque sortit de sa bouche. Qu’elle merde se disait-elle. Elle regarda Jason enleva la serviette qui était autours d’elle et s’assit au bord du lac. Son poignet gonflé un peu alors elle le mit dans l’eau du lac, le froid ne lui pouvait que lui faire du bien. Myrtille tremblait comme une feuille. Pourtant ça ne lui faisait rien la douleur de son poignet était trop intense. Elle soupira un moment une larme arriva à mi-joue et le vent mordu sa peau capturant alors la goutte d’eau. Ce n’était pas la première fois que Miss Preston avait mal par sa faute mais ça c’était le coté brute du mâle. Elle sortie la main du lac Jason n’était pas très loin d’elle debout dans sa serviette elle pouvait sentir son regard sur elle. Elle soupira reprit la serviette et fini de s’essuyait bien sur elle avait un mal de chien mais elle ne dirait rien. La phrase de son ami sur l’infirmier Sexy ne la fit pas très rire ce qu’il du sans doute remarqué. Elle prit son sac et enfila une robe plutôt sexy, elle enleva ses sous-vêtements et enfila la robe comme ça. Jason avait le regard tourné de l’autre coté. Elle était fâchée contre lui mais plus contre elle. C’était imbécile qu’elle ai envie de lui parce que finalement ce n’était pas tout à fait ça. Certes elle aimerait l’avoir dans son lit mais sans les conséquences sur leur relation. De toute façon ça n’arrivera jamais elle ne le veut pas vraiment. Elle prit son sac sur son épaule regarda son ami avec des yeux noirs.

    « T’es une brute avec moi, parfois tu devrais penser que je suis une fille. »
    Elle le vit entrouvrir la bouche mais elle ne lui laissa pas le temps de dire quelque chose.
    « Oui je sais, avec toi je me comporte comme un mec c’est bon pas besoin de me le dire. Seulement voit en moi un mec plus faible que toi, tu dois bien faire douze kilos de plus que moi. »
    Elle le regarde il va essayer de dire un truc mais elle ne veut pas l’entendre.
    « Je vais aller à l’infirmerie. »


Elle savait très bien qu’elle serait fermée mais ce n’était pas important, elle avait fait un double des clefs en se tapant l’assistant. Il suffisait de s’introduire assez silencieusement pour qu’elle puisse trouvait une bande et se faire une ordonnance pour des clament, elle avait déjà tout prévu. Ce n’était pas la première fois qu’elle se faisait une ordonnance. Au début de son entré ici elle avait besoin d’antidépresseur mais ça personne ne la jamais su. Miss Preston regarda Jason qui était entrain d’enfiler ses vêtements. La robe de Myrtille s’élevait avec le vent. Un peu. Elle soupira un moment puis se mit en route. Jason la rattrapa. Elle ne lui avait rien dit, il lui arrivait parfois de lui faire la tête. Pas très longtemps mais assez pour que ça l’énerve. Après le Lac ils iraient à l’infirmerie de quoi se faire renvoyer. Sa sœur n’allait pas apprécier si elle l’apprenait. Bientôt ils introduiront des pilules magiques dans l’université… Pour ça elle le faisait seule, elle ne voulait pas le mettre dans de sale drap, du moins pas encore.


Dernière édition par Myrtille C. Preston le Dim 11 Oct - 10:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Jason Phils
Messages : 67

Année d'étude : première année
Etudes : Etudes de droit et d'économie

Notes
Libre à votre imagination:
Ouvert pour un topic: oui
MessageSujet: Re: Baignade clandestine [Myrtille] Dim 30 Aoû - 12:02

La relation que Jason entretenait avec Myrtille était semblable à une relation de deux enfants de la même famille. Ils se chamaillaient gentiment jusqu'à ce qu'il y en ai un qui ai mal et qui mette fin au jeu. Après on se sentait coupable. C'était exactement ce que ressentait le jeune homme en ce moment même. Myrtille lui en voulait. Énormément. Comme à chaque fois, Jason ressentait un pincement au coeur. Quand est-ce que ça se terminera ? Qu'il arrêtera enfin de la considérer comme un homme et qu'il fera attention à elle. Quand ? Si il voulait que ça se passe, il devait provoquer ce changement. C'était lui la cause, c'était donc lui qui devait faire quelque chose. Myrtille était fâchée. Son visage s'était fermé. Elle lui reprocha de ne pas faire attention. Ce qu'il savait déjà. Il s'en voulait terriblement, comme à chaque fois. Il y cinq minutes, ils riaient et s'amusaient. Maintenant, l'ambiance avait changé. Myrtille s'était changée. Elle s'était déshabillée devant lui sans aucun complexe et avait enfilée une robe. Pendant ce temps, il détourna le regard. Si elle ne voulait pas d'intimité, ce n'était pas une raison pour pour la regarder. Il tenta de s'excuser mais la jeune femme l'interrompit en lui disant qu'il pouvait très bien la considérer comme un homme plus faible. Elle n'avait pas tort mais il n'y arrivait pas. Elle annonça qu'elle allait à l'infirmerie. Elle souffrait. Il l'avait remarqué lorsqu'il lorsqu'elle avait plongée sa main dans l'eau pour calmer la douleur et qu'une larme avait coulée. Jason en avait marre de faire mal à Myrtille. Lui qui n'était jamais brutal. Ca ne lui ressemblait pas et puis la voir pleurer réveilla quelque chose. Son instinct protecteur qui ne s'était jamais réveillé jusqu'à maintenant avec Myrtille. Il ramassa ses affaires et prit son sac de sport.

    « Je viens avec toi. »


Il se doutait que l'infirmerie serait fermé. Cela voulait donc dire qu'ils allaient entrer dans la pièce sans en avoir le droit. Il s'en fichait. Il devait s'assurer que Myrtille irait mieux. Après ce qu'il venait de lui faire, il pouvait bien se faire prendre par l'administration, il s'en fichait totalement. Pour le moment, c'était son amie qui l'inquiétait. Il savait que Velvet ne serait pas contente de le voir enfreindre le règlement une fois de plus mais tant pis. Et puis, il faisait ce qu'il voulait. Jason rejoignit facilement Myrtille qui s'était éloignée. Il resta silencieux pendant quelques secondes avant de prendre la parole.

    « Laisse-moi prendre ton sac. »


Même si Myrtille ne le boudait jamais longtemps, il se sentait toujours mal dans ces moments-là. Il détestait être en froid avec quelqu'un. Il attendit la réaction de la jeune femme pour savoir si elle l'autorisait à prendre son sac. Ce n'était pas le moment de se disputer. Lorsqu'elle lui tendit son sac, Jason le prit. Alors qu'ils avançaient en direction de l'infirmerie, s'éloignant du lac, un silence pesant s'installa. Jason devenait de plus en plus mal à l'aise. Cette fois ci, ce n'était plus pareil. Elle lui en voulait réellement parce qu'il lui avait fait mal. Plus mal que d'habitude. Jason devait vraiment faire un effort. Un énorme effort. Il allait devoir demander de l'aide à sa demie-soeur et à Heaven. Ses deux conseillères en femmes. Ou aussi à Effy, sa meilleure amie. Il en avait vraiment marre de cette situation. Il fallait que cela change. Pour Myrtille et pour lui aussi, parce qu'il souffrait intérieurement. Alors qu'ils arrivaient vers l'infirmerie, Jason cassa le silence.

    « Je suis désolé. »


Il avait baissé le regard vers ses pieds et n'osait plus regarder Myrtille. Il était comme un enfant prit en flagrant délit. Il tenait vraiment à ce qu'elle prenne cette excuse comme une excuse qui englobait tout le mal qu'il lui avait fait et son comportement envers elle. Il s'en faisait la promesse, ça en était fini de son comportement et de la considérer comme un copain. Il allait prendre soin de Myrtille comme il prenait soin de ses amies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Myrtille C. Preston
Messages : 295

Année d'étude : troisième année
Etudes : photographie

MessageSujet: Re: Baignade clandestine [Myrtille] Dim 30 Aoû - 13:25


Qu'attends tu
de moi ?



Le silence était pesant aussi bien pour Jason que pour Cherry. Son silence se métamorphosé en larmes et en reniflements. Elle continuait d’avançait, elle prit dans son sac son ipod elle passa un écouteur dans son oreille mit le son assez fort, Cela ne l’empêcherait cependant d’entendre Jason. Myrtille avait l’ouie très fine ce qui lui permettait pleins de chose, comme faire taire ses professeurs quand elle parlait avec des gens de son cours. En effet il lui demandait toujours de répéter la phrase qu’il venait tout juste de dire. Ce qu’elle faisait avec grâce. C’était un bon moyen de rabaissé les gens. Elle soupira et marcha tranquillement. Elle entendait le souffle de son ami. Quand il lui proposa de prendre son sac elle eut un moment de réflexion puis lui tendit. Sur ce coup il avait était sympa même si son sac n’était pas vraiment lourd. Elle avançait sans bruit parfois jeté un coup d’œil a Jason. Histoire de s’assurer qu’il était toujours là. Tout le trajet se fit dans un silence de plomb. Elle avait encore mal mais elle pensait à autre chose parfois faisant des pas de danse. Histoire de pensé à autre chose.
Bientôt ils allaient être devant l’infirmerie c’est ce moment que Jason choisit pour s’excuser. Elle soupira tendit la main.

    « Mon sac s’il te plait. »


Ses mots étaient froids, quand il lui donna son sac elle fouilla de sa main gauche pour prendre la clef. Si elle se faisait choper ici, elle était morte et lui aussi. Elle se dépêcha sortit un porte-clefs ou était accroché plus de dix clefs, l’une d’entre elle était l’infirmerie, elle chercha un moment sous le regard de son ami et enfin quand elle la trouva elle ouvrit la porte. Elle laissa son ami passer en premier. Elle alluma la lampe de bureau et commença par l’ordonnance, elle la remplit et tamponna la feuille qu’elle glissa dans son sac. Enfin elle prit une bande de la pommade et se mit sur le long fauteuil. Elle enleva la bande de son plastique mit la pommade sur son bras qu’elle frictionna elle gémit plusieurs fois. Un homme serait passé par la il aurait pu croire à un gémissement de douleur du a une première fois. Elle mit la bande puis la fixa avec du sparadrap. Elle regarda la pharmacie et les pilules. Fouilla un moment et trouva des calment, elle en prit deux et en mit dans son sac. Le regard de Jason se fit alors sentir tout comme la pression qu’il exerçait contre son bassin. Elle ne comprit pas ce qu’il voulait.

    « Je t’excuse pour le bras ce n’est pas grave, c’est moi qui ai commencé à jouer. »


Elle lui sourit puis se dégagea de son emprise, elle mit la lampe sur off après avoir dissimulé toutes traces de leur passage. Elle ouvrit la porte mais Jason ne voulait pas la suivre. Elle soupira et s’assit sur le fauteuil à nouveau. Elle attendait qu’il lui dise ce qui n’allait pas.


Dernière édition par Myrtille C. Preston le Jeu 24 Sep - 22:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Jason Phils
Messages : 67

Année d'étude : première année
Etudes : Etudes de droit et d'économie

Notes
Libre à votre imagination:
Ouvert pour un topic: oui
MessageSujet: Re: Baignade clandestine [Myrtille] Lun 31 Aoû - 14:24

Jason suivit son amie jusqu'à l'infirmerie. Lorsqu'ils arrivèrent à deux mètres du bâtiment, il s'excusa. Il lâcha son excuse comme si cela avait pesé lourd. Il gardait le regard baissé sur ses chaussures, n'osant pas affronter le regard de Myrtille. Elle lui demanda son sac qu'il lui tendit. Elle lui en voulait terriblement. Il le comprenait à sa manière de parler. Elle était froide. Jason la regarda fouiller dans son sac pour en sortir un trousseau de clés où étaient accrochés une dizaine de clés. Il écarquilla les yeux en voyant cela. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire avec toutes ces clés ? Elle s'amusait à voler les clés de tout l'établissement ou quoi. Lorsque Myrtille trouva la bonne, elle l'inséra dans la serrure et le laissa passer en premier. Il entra dans l'infirmerie. C'était silencieux. Il regarda la jeune femme s'écrire une ordonnace. Il aurait peut-être dû intervenir mais il avait peur que cela ne fasse que détériorer leur relation. Jason était dans un coin de la pièce et la fixait entrain de se soigner. Il ne souhaitait pas être dans ses pattes pendant qu'elle se soignait. En appliquant la pommade, elle se mit à gémir. Ca faisait si mal que ça ? L'odeur de la pommade commençait à envahir la pièce. Elle ne pourrait sûrement pas jouer pendant une semaine ou deux au volley. Jason savait combien les blessures pouvaient avoir un impact sur le sport. L'infirmière remarquerait sûrement qu'il lui manquait des calmants et une bande. Elle devait avoir l'habitude. Elle enroula une bande autour de son poignet avant de lui pardonner ce qu'il avait fait. Jason était soulagé qu'elle lui pardonne sa maladresse. Il pouvait enfin respirer sans avoir l'impression d'avoir fait une grave erreur mais cela ne suffisait pas. Il devait s'engager auprès d'elle et lui prouver qu'il pouvait la considérer comme une femme. Myrtille était prête à partir mais Jason restait dans son coin. Il leva les yeux vers la jeune femme avant de se lancer.

    « Je te promet de faire plus attention à partir d'aujourd'hui. Je te considérai comme une femme et si j'oublie ou j'agis mal, tu auras le droit de me le dire. J'en ai assez de te voir souffrir par ma faute, Myrtille. »


Jamais il n'avait blessé des amis. Que se soit des copains ou des copines. Ce n'est que depuis qu'il fréquentait Myrtille qu'il n'arrêtait pas de lui faire mal. Certes, cela arrivait aussi quand il se chamaillait avec ses amis mais cela n'était pas au point de se rendre à l'infirmerie. C'était sûrement dû au fait qu'il se chamaillait avec les hommes et pas avec les femmes. C'était là le problème. Il se promettait d'y remédier. Maintenant que Myrtille était au courant qu'il allait faire un effort, il ne pouvait plus reculer. Il ira demander conseil auprès de ses amies. Elles sauront le conseiller. Il la verrait comme une femme et pas comme un pote. Fini les chamailleries. Il était conscient que Myrtille ne voudrait pas qu'il fasse attention à elle comme il ferait attention à une poupée en porcelaine ou à un bébé mais il fallait commencer par là pour réussir. En attendant, il pouvait faire un effort dès à présent. Il reprit le sac de la jeune femme et sortit en premier. Du regard, il vérifia qu'il n'y avait personne dans les parages. Il se tourna vers la porte pour voir sortir Myrtille. Jason raccompagne la jeune femme jusqu'à sa confrérie. Il lui rendit son sac. Le silence s'installa. Il se décida enfin à rompre le silence.

    « Et bien, au revoir. On se voit demain. »


D'un geste maladroit de la main, il la salua avant de s'éloigner, mains dans les poches. Il ne dormirait sûrement pas de la nuit. Il allait sûrement cogiter pour trouver les différences entre sa relation avec Myrtille et ses relations avec ses amies. Il fallait absolument qu'il y arrive. Ne serait-ce que pour revoir le sourire de Myrtille. Il adorait voir le visage de ses amis sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Myrtille C. Preston
Messages : 295

Année d'étude : troisième année
Etudes : photographie

MessageSujet: Re: Baignade clandestine [Myrtille] Lun 31 Aoû - 16:31


Je t'aime à
la haine



Miss Preston et son ami venait tout juste de sortir de l’infirmerie quand il lui dit une chose plutôt gentille. Cependant elle ne voulait pas vraiment qu’il fasse attention a elle. Elle le regarda un moment, il avait la tête basse, sans doute regardait-il ses pieds. Quant à elle, les mots ne sortaient pas de sa bouche. Elle n’osait rien lui dire. Il la raccompagna à sa confrérie. Pendant tout le chemin elle cherche ce qu’elle pourrait lui dire, son poignet et moins douloureux avec les deux calmants qu’elle a prit. Elle souffle un bon coup quand elle est à la porte de sa confrérie. Il y a encore de la lumière sans doute sont –ils encore debout. Jason lui redonne son sac elle soupire, le prend lui sourit.

    « Et bien, au revoir. On se voit demain. »


Si elle le laissait partir comme ça, elle n’arriverait pas a dormir. Pour Cherry la nuit ne pouvait être que réparatrice alors elle devait faire quelques chose. Son ami Jason s’éloignait encore et encore elle eut un long soupire puis courra pour le rattraper Quand elle fut derrière lui, elle plaça sa main sur son épaule ce qui le fit s’arrêtait net, il se retourna vers elle sans doute avait –il eu peur. Elle eut un léger rire moqueur.

    « Tu sais j’ai pas envie que nos chamailleries s’arrête. Bien au contraire, j’aime ça nous battre seulement j’aimerais que tu n’oublies pas que je suis une fille, même si j’avoue parfois que moi-même je l’oublie.» Quand elle dit ça elle pensait à sa façon de se déshabiller devant son ami. Elle l’embrassa sur la joue.
    « Je suis désolée pour ce soir, mon caractère. »
    Elle lui tapa sur l’épaule de sa main encore valide et fit chemin inverse pour enfin aller dormir, elle sentit son ami sourire derrière son dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Baignade clandestine [Myrtille]

Revenir en haut Aller en bas

Baignade clandestine [Myrtille]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vermont University :: v e r m o n t . u n i v e r s i t y :: l'extérieur :: le lac -