Vermont University

MEILLEURE MISE EN PAGE AVEC MOZILLA FIREFOX !
Le qui est en ligne risque d'être fortement décalé sur IE donc ne vous étonnez pas.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Chacun sa route ;Chacun son chemin ;Chacun son rêve ;Chacun son destin ; Dites-leur que : Chacun sa route, Chacun son chemin,Passe le message à ton voisin... <3

•• Au mauvais endroit, au mauvais moment. [ PV ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message


avatar

Evan L. Ellsworth
Messages : 54

Année d'étude : Sixième année.
Etudes : Artistiques.

Notes
Libre à votre imagination:
Ouvert pour un topic: oui
MessageSujet: •• Au mauvais endroit, au mauvais moment. [ PV ] Lun 24 Aoû - 11:34

au mauvais endroit, au mauvais moment
albane d. lewis & evan l. ellsworth
La musique en sourdine, la voiture à l’arrêt et garée en haut d'une colline, la tête légèrement appuyée sur le dessus du siège et une cigarette au bord des lèvres, ce cher Evan était installé au volant de sa Dodge Challenger. Il ne stationnait pas là par hasard et sa venue en ce lieu était justifiée. Il attendait quelqu’un ou plus précisément un acheteur. Oui, il était toujours égal à lui-même, à savoir une mauvaise fréquentation. Le genre de personne qui marchait dans le sens contraire de la justice. Mais Evan était assez grand pour savoir ce qu’il faisait et dans ses activités inégales il s’était lui-même fixé des principes. Comme celui de ne jamais mêler une autre personne que lui à ses histoires, ou bien savoir dire non quand c’était nécessaire. À l’époque où il vendait de la drogue un autre principe s’inscrivait dans sa liste, celui de n’en vendre que dans l’enceinte de l’université. Mais ce business là n’était pas pour lui. Il craignait que sa drogue n’arrive un jour entre les mains d’un gamin, alors il arrêta. Il ne pouvait pas surveiller tous ses acheteurs et s’assurer que la drogue qu'il leur fournissait ne termine pas dans l’estomac d’un môme. Car parfois, les acheteurs se métamorphosaient en vendeurs, histoire de bénéfice. Et ils s’en fichaient pas mal de revendre de la drogue à des gamins, tant qu’ils gagnaient un pourcentage. Evan ne bossait plus dans ce business. C’était une expérience comme les autres ou presque… Et contre toute attente, il ne consomma pas une seule fois sa marchandise. Ça aussi ce n’était pas son truc, comme il le disait. Certes il aimait découvrir de nouvelles choses, un peu comme un aventurier urbain, mais pas ça, pas la drogue. Il arrêta donc de dealer même si la vente était plutôt bonne. Mais bon, si Evan ne brillait plus dans ce milieu là, il excellait toujours dans la revente de biens volés. Un vrai Arsène Lupin ou Robin des Bois des temps modernes, comme vous voulez. Mais que faisait la police ? Oh pas grand-chose. Elle l’arrêtait de temps à autre quand ce dernier se trouvait mêlé à une baston dans un lieu public. Mais jamais pour ses délits, du moins pas encore. Or vous devez savoir qu’il était très minutieux dans son travail, un maître en la matière. L’introuvable, l’insaisissable, nommez-le comme bon vous semble. Cependant à l’heure actuelle, en ce début de soirée, Evan pouvait très bien avoir les menottes aux poignets en moins de deux… Mais où était la police ? Sûrement pas là. Le choix du lieu et de l’heure n’était pas le fruit du hasard. Evan en était responsable. Il savait ce qu’il faisait et rien ne semblait contrecarrer ses plans ou presque…

La musique toujours en sourdine, il jeta le mégot de sa sèche par la fenêtre ouverte. Il se pencha un peu vers le tableau de bord, histoire de saisir le paquet de cigarettes posé dessus. Et il s’en ralluma une à l’aide du briquet qu’il délogea de la poche droite de son jeans. À nouveau la clope au bec, Evan sortit du véhicule et éteignit la radio au passage. Il se dirigea vers l’arrière du bolide pour ouvrir le coffre. Il regarda brièvement à l’intérieur où en toute logique quelques objets neufs et volés prenaient place. Il referma le coffre et s’appuya contre celui-ci. Pour une fois il était en avance, lui l’anti-ponctualité. Il regarda un peu l’horizon, un décors presque nocturne à cette heure-ci. Il remarqua que la ville était plutôt sublime de son point de vue actuel. Et il s’avoua lui-même que ce lieu était assez romantique. Mais pas le temps d’être sentimental qu’il lâcha un juron entre ses dents. Ce fut sa première réaction quand il remarqua une présence au loin, qui avec mure réflexion ne lui semblait pas être inconnue, du moins la silhouette qui se dessinait dans la pénombre lui était comme familière. Peut-être avait-il croisé cette personne dans un endroit ou un autre. Un peu physionomiste, il retenait plus aisément les apparences que les prénoms. Toujours la clope au bec, il laissa des cercles de fumée s'échapper de sa bouche alors que ses pas le conduisirent à la portière côté conducteur. Il l’ouvrit et prit la clé avec lui, sans oublier de fermer la vitre ainsi que sa voiture. Evan marcha en direction de la rambarde qui délimitait le sommet du vide. Il se déplaça sans que la personne ne le remarque. Ce qu’elle faisait là ? Il n'en savait fichtrement rien. Il redoutait de voir son acheteur arriver, ce qui n’allait sûrement pas tarder. Evan pensait que celui-ci aurait la présence d’esprit de ne pas l’accoster en présence d’une autre personne, si cette dernière ne daigne partir. Elle ne tombait pas spécialement à pic, car il avait un petit business dans quelques minutes mais tant pis. Pour l'instant il se faisait discret, comme si de rien n'était. Il scrutait uniquement l'horizon qui plongeait de plus en plus dans le noir, seules les lumières de la ville commençaient à se faire voir. On distinguait aussi les phrases des voitures qui se roulaient. On apercevait les gyrophares d'une voiture de police qui se déplaçait à toute vitesse. En prêtant l'oreille, on entendait les bruits de la ville réunis dans un brouhaha très peu audible du haut de la colline. Et ce qui s'échappait le plus de ce tohu-bohu, était sans aucun doute le bruit émis par les klaxons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

•• Au mauvais endroit, au mauvais moment. [ PV ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vermont University :: b u r l i n g t o n :: hors de la ville :: collines -