Vermont University

MEILLEURE MISE EN PAGE AVEC MOZILLA FIREFOX !
Le qui est en ligne risque d'être fortement décalé sur IE donc ne vous étonnez pas.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Chacun sa route ;Chacun son chemin ;Chacun son rêve ;Chacun son destin ; Dites-leur que : Chacun sa route, Chacun son chemin,Passe le message à ton voisin... <3

Balade en amoureux ? Pitié, non ! [PV Sephy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message


avatar

Kaylaàn M. Hellkins
Messages : 92

Année d'étude : Troisième Année
Etudes : Photographie

Notes
Libre à votre imagination:
Ouvert pour un topic: oui
MessageSujet: Balade en amoureux ? Pitié, non ! [PV Sephy] Dim 23 Aoû - 12:30

Tout le monde connait ce coin, la fameuse rivière légèrement en retrait par rapport à la ville. C'était vraiment l'endroit réputé pour sa tranquillité, et pour la non-diversité des personnes s'y trouvant. Vous ne comprenez pas ? Je m'explique. Si vous vous retrouvez au bord de cette rivière, il y a en général deux catégories de gens. Bon, il y a quelques exceptions, vous pouvez y trouver des bandes d'amis qui se baladent, mais ils sont largement minoritaires. Mais sinon, the winooski river accueille en premier lieu les familles, puis les couples. Oui, les familles aiment bien emmener leurs enfants dans un coin calme, regarder l'eau tranquillement, en oubliant tous leurs soucis, et en ne devant que surveiller leurs enfants pour qu'ils ne plongent pas dans la rivière. Et puis les amoureux, eux alors.. Déjà, dans l'université, toutes les filles qui voulaient passer du temps avec leur mec disaient "On va sûrement aller à la rivière, personne ne nous dérangera..", ou bien celles qui voulaient justement sortir avec quelqu'un, c'était "Je vais lui proposer d'aller à la rivière, ça sera magnifique !". Vous avez compris, si vous êtes célibataires et que vous déprimez d'être seul, n'y allez pas, puisque vous verriez partout des couples s'enlacer, s'embrasser, et tout le reste. Mais j'allais presque oublié les célibataires qui s'y trouvent, ceux qui contemplent deux heures l'eau pour trouver l'inspiration d'écrire une phrase.. Vous avez compris, cet endroit est très agréable, mais seulement si la compagnie des couples qui voient la vie en rose ne vous dérange pas. Sinon, il faudra passer votre chemin et éviter les clapotis de l'eau.

C'était un mardi, en début de soirée. Il devait être vingt heures, quelque chose comme ça, mais à vrai dire, personne ne faisait attention à l'heure ici. Mais on pouvait voir qu'il était assez tard, car non seulement le ciel perdait de son bleu, et le soleil se cachait de plus en plus, mais il n'y avait presque plus aucune famille qui se baladait. Mais bizarrement, il n'y avait pas autant de couples qu'on pouvait l'imaginer. Pourtant, le coucher du soleil était un beau moment de la journée, mais apparemment, cela ne tentait pas la plupart des couples. C'était donc parfait, peu de monde, pas de dégoût à éprouver en voyant pleins de gens se bécoter, la petite bande des Iota Pi Delta pouvait se promener en toute tranquillité. Enfin bien sûr, même s'il y avait des couples, ça ne les aurait pas dérangé, mais ça embêterait ceux-là, qui auraient subi quelques moqueries de la part des frères de fraternité. Il fallait dire que les relations sérieuses et eux, ce ne sont pas deux termes qui vont ensemble, loin de là. Mais pourquoi venaient-ils se balader là ? Et bien, certains avaient parié qu'ils sauteraient dans la rivière, et d'autres avaient dit qu'ils le feraient nus. Kaylaàn, lui, venait juste regarder qui osait faire quoi, et prendre quelques photos. Pour une fois, son statut de "photographe" de la fraternité arrangeait tout le monde. Au moins, il pourra prendre des belles photos, et allait les accrocher dans la cave de la maison, signe de leur réussite. Bon après, il devait avec des amis en poster quelques unes dans le hall d'entrée de l'université sans se faire attraper.. Et ne croyez pas qu'ils n'en étaient pas capable, ne les sous-estimez surtout pas !

Ils marchaient tous le long de l'eau, en prévoyant comment ils allaient plonger, et en donnant les consignes au jeune Hellkins. Il devait réussir à prendre des photos pendant le sauf, et si possible en voyant tout pour ceux qui le faisaient nus. Pas de problèmes, il voulait lui aussi que les photos soient magnifiques, même s'il fallait les recommencer plusieurs fois, ça ne dérangerait pas les Iota Pi Delta de s'exhiber encore plus longtemps. Après tout ce qu'ils ont fait depuis qu'ils sont dans la fraternité, ils ne sont vraiment plus à ça près. Mais Kay' devra changer légèrement ses plans, quand il vit à sa droite une fille seule, assise par terre, le regard dans le vide. Tiens, c'était une occasion à ne pas manquer, elle était belle en plus, même très belle en la regardant mieux. Ses potes comprirent tout de suite ce qui attirait son regard, et continuèrent donc leur chemin, en lui lançant un "Tu nous rejoints dès que tu peux !". Il laissa donc les autres s'éloigner, car il ne supportait pas quand ils l'observait draguer, puis s'approcha donc d'un pas assuré de la fille, qui.. Se retourna pour accueillir avec un grand sourire son petit-ami qu'elle embrassa. Pff, si ça c'était pas un manque de chance, il fallait dire ce que c'était. Il avait plus qu'à rejoindre les autres, qu'il pouvait encore entendre d'où il était. Enfin, il avait le temps encore, de rester où il était, et de s'occuper avant qu'ils ne soient prêts. Après tout, ils allaient devoir s'entraîner à prendre des belles pauses avant de se faire photographier. Et puis, Kaylaàn avait de quoi s'occuper avec lui.. Son appareil photo, certes, mais pas seulement.
Il n'y avait plus d'enfants avec eux, il pouvait donc se permettre de fumer, et pas des cigarettes. Il s'assit donc dans l'herbe, posa son appareil à côté de lui, et sortit de sa poche un joint, et un briquet. Parfait, il fallait bien avoir un peu d'imagination pour faire un chef d'œuvre après ! Il l'alluma donc avec le briquet qu'il posa ensuite à ses pieds, et put se détendre convenablement, sans être dérangé.. Enfin, c'est ce qu'il pensait ! Mais pour l'instant, il tira quelques lattes, en regardant autour de lui. Il aurait besoin après de prendre quelques photos du paysage, ça remplira un peu son album photo. Il préférait en avoir en plus, si jamais il en avait besoin d'urgence pour un travail, il en avait sous la main. Et là, le ciel était coloré, reflétant un peu sur la rivière, pourquoi pas en profiter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

a d m i n i s t r a t e u r
avatar

Sephy C. Ainsworth
Messages : 419

Année d'étude : 4ème année
Etudes : Photographie - Stylisme

Notes
Libre à votre imagination:
Ouvert pour un topic: oui
MessageSujet: Re: Balade en amoureux ? Pitié, non ! [PV Sephy] Lun 24 Aoû - 1:11

Personne n'ignore la beauté et la tranquillité que les rivières nous apportent, surtout lorsqu'elles sont légèrement éloignées du centre agité et pollué d'une ville. C'est d'ailleurs le genre d'endroit pour oublier le monde qui plane autour de nous chaque jour, pour seulement se concentrer sur nous-même, se remettre en question. C'est souvent le cadre idéal où réfléchir et se projeter réellement dans nos pensées, les plus complexes. Résoudre les problèmes énigmatiques qui hantent nos vie chaque jours, sans exception... C'est bien d'ailleurs pourquoi Sephy Cathleen Ainsworth était présente ici aujourd'hui. Son esprit avait besoin de prendre l'air et elle de changer de décor. Depuis qu'elle était revenue à Vermont, ses repères n'étaient plus vraiment très stables et le pilier qui lui permettait de rester sur le droit chemin commençait peu à peu à s'effondrer sous ses yeux dans l'incapacité de réagir. Impuissante, elle était contrainte à subir cette nouvelle vie. Ses relations étaient limitées et son intégration compliquée. Même si Sephy était une personne ayant la capacité de comprendre facilement les ressentiments des gens, elle ne confiait jamais ses pensées aux autres. De peur de se dévoiler vulnérable sans doute. Peur absurde certes, mais la jeune femme ne peut avoir confiance qu'en elle même. C'est d'ailleurs cette facette irréversible de sa personnalité qui poussa la jeune femme à prendre du recule sur elle et sa vie en venant faire un tour à winooski river.

Le paysage plongeait peu à peu dans l'obscurité de la nuit, regorgeant encore des couleurs chaleureuses d'un couché de soleil apaisant. Les nuages rosés recouvraient peu à peu les rayons dorés du soleil, laissant apparaître une lueur tamisée sur la quasi totalité du décor. Cela faisait désormais une bonne heure que Sephy s'était installée sur les rochers qui exhalaient une fraicheur infime se déposant par gouttelettes sur sa peau attendrie. Ses pieds étaient plongés dans l'eau qui tournoyait à la rencontre de ses chevilles. Un frisson envahi son corps. L'humidité se faisait considérablement ressentir à l'endroit où Sephy s'était installée. D'ailleurs, des courants d'airs frais venaient se frôler contre sa peau se qui lui donnait légèrement froid. A ce moment même, elle était loin de s'imaginer que le cauchemar allait, bel et bien commencer dans peu de temps. Alors que son regard divaguait dans les alentours se fut maladroitement que ses yeux bleus hivernal se posèrent sur quelques étudiants appartenant aux Iota Pi Delta. Fraternité qu'elle n'aimait pas vraiment et qu'elle méprisait silencieusement. N'ayant même pas pris le temps d'analyser convenablement chaque silhouettes Iota Pi Delta qui déambulaient aux alentours de la rivière, Sephy n'accorda pas plus importance à leur comportement démesuré qui les qualifiait incontestablement et sans préjugés, d'incroyables fêtards. Ses pieds se retirèrent instinctivement de l'eau, qui commençait amplement à lui donner froid, suivit d'une légère pluie de gouttelettes, pour les déposer sur un rocher voisin. Lorsque les cris festifs des Iota Pi Delta commençaient à s'évanouir avec la distance, Sephy jeta un brève coup d'oeil sur ce qui l'environnait. Ce fut avec maladresse que le regard de la jeune femme s'attarda malencontreusement sur une silhouette assise dans l'herbe, la clope au bec, savourant avec plaisir chaque bouffée qu'il aspirait. Ne pouvant pas tomber sur pire. Comme avec un goût amer en elle qui l'envahissait, la jeune femme l'observa minutieusement. Peut-être un peu trop pour qu'il ne l'ait pas apperçu à son tour. Instinctivement, les sourcils de la jolie blonde se froncèrent et son nez se plissa. Pourquoi ? Pourquoi le destin venait toujours lui mettre des bâtons dans les roues ? Pourquoi fallait-il toujours que la malchance s'abatte sur Sephy ?... Elle préféra ne pas se poser la question. Après avoir levé les yeux au ciel, priant pour ne pas voir cet instant parfait prendre une tournure démesuré à cause de cet homme, elle détourna son regard, lui tournant le dos. Après quelques instants de réflexion, le fait que Kaylaàn Hellkins se retrouve derrière elle, l'insupportait considérablement. Elle ne se posa plus de question, se leva avec détermination, et s'empressa de se diriger vers le jeune homme, le regard méprisant. Arrivée devant lui, penchant la tête légèrement vers le bas afin que leurs regards se croisent véritablement, Sephy lui lança d'un air sarcastique :

    - Tiens bah voyons ! Décidément t'es partout où je suis hein ?


Ce n'était pas une question. Le fait que ces deux personnes ne pouvaient vraiment se regarder en face, semblait les rapprocher avant tout. Un sourire jaune s'afficha sur le visage angélique de Sephy, ne s'attendant pas à une réponse bien cohérente de la part du jeune homme.

_________________

    Qu’ai je fais ?
    Que dois-je faire encore ?
    Quel transport me saisis ?
    Quel chagrin me dévore ?
    Ah ne puis-je savoir si j’aime ou si je hais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Kaylaàn M. Hellkins
Messages : 92

Année d'étude : Troisième Année
Etudes : Photographie

Notes
Libre à votre imagination:
Ouvert pour un topic: oui
MessageSujet: Re: Balade en amoureux ? Pitié, non ! [PV Sephy] Mar 25 Aoû - 23:01

On avait l'impression parfois que Kaylaàn ne pouvait pas vivre sans son appareil photo, enfin pour ceux qui le voyaient tous les jours, sans compter les soirées. C'est sûr qu'il ne se ramène pas à une fête avec son gros bolide autour du cou, ce n'était pas son genre. Mais comment pouvait-il expliquer sa soudaine passion pour ce mode d'expression ? Déjà, il avait sûrement besoin de s'intéresser à quelque chose de plus intéressant que les fêtes et les filles, bien qu'il adore ça, mais c'est difficile de s'exprimer avec, surtout quand on est soûl.. Et justement, c'était un mode d'expression encore différent de ceux que l'on pouvait connaître généralement, et qui n'était pas forcément compréhensible des autres. Bien sûr, le but est que l'on voit où le photographe veut en venir, mais justement, il ne veut pas cela. Il veut juste extérioriser ses sentiments, sans pour autant que l'on perçoive cela. Mais il ne fallait pas croire que toutes ses photos exprimaient quelque chose, non, pas du tout. Parfois, c'était juste une envie, un beau paysage, c'était tout. C'était donc ainsi que devant cette rivière, il n'avait pas l'intention de prendre une photo extraordinaire. Non, pourquoi se casser la tête, la simplicité pouvait parfois être sympa. Il avait toujours son appareil autour du cou, et s'éloigna légèrement de sa place initiale pour avoir une vue sur les rochers. La photo fut rapidement prise, et une seule lui suffirait. Il ne voulait pas non plus remplir sa pellicule, surtout qu'il en avait besoin pour après, pour immortaliser les exploits de ses amis.. Mais apparemment, ils n'avaient pas encore besoin de lui, puisqu'ils étaient en plein échauffement. Les rochers avaient l'air un peu glissants, ce qui pourrait être dangereux pour n'importe quel humain normal, mais pas pour les Iota Pi Delta. Un danger en plus, c'est un obstacle qu'il faut savoir franchir.. Belle phrase, vous ne trouvez pas ? En tout cas, le jeune Hellkins pourrait encore rester un petit moment seul, assis sur l'herbe légèrement fraîche à cause de la brise qui s'approchait, balançant ses longs cheveux. Mais cette solitude, qu'il n'appréciait pas tant que ça au fond, lui qui est habitué à être entouré, ne durera pas bien longtemps.

Car effet, il put voir une silhouette familière près des rochers un peu plus loin. Et il n'avait pas encore eu le temps de deviner qui était cette personne qu'elle s'approchait déjà de lui. Il la reconnaissait là, oui, il ne lui fallait pas plus de temps pour distinguer les allures de Sephy, mais il eut quand même un léger doute sur son identité.. Oui, elle ne pouvait pas venir en sa direction, à moins que ça ne soit qu'une coïncidence, qu'elle allait autre part, et qu'elle était donc obligée de passer devant lui pour y arriver.. Bien que leur relation s'était améliorée en trois ans, il y avait toujours entre eux cette amertume, bien que différente pour les deux personnes. Apparemment, la réputation de Kay' faisait qu'elle se méfiait plus ou moins de lui, ce qui au fond était compréhensible. Et puis après, il y avait encore cette concurrence entre eux, et l'accumulation d'autres choses qui faisaient qu'ils ne pouvaient pas se parler toujours très gentiment. Enfin, c'est pour cela que quand elle s'arrêta à peu près à son niveau, il fut étonné. Qu'est-ce qui lui prenait tout à coup, elle se sentait tellement seule qu'elle était même prête à lui parler à lui ? Mais il fallait l'avouer qu'elle ne lui avait pas adressé la parole avec beaucoup de gentillesse..

    « Tiens bah voyons ! Décidément t'es partout où je suis hein ? »

Oh, c'était très marrant, tellement que Kaylaàn esquissa même un sourire, mais aussi sarcastique que le sien. Il n'allait pas lui prouver qu'elle pouvait avoir l'avantage, ça serait être presque impuissant. Mais depuis toujours, ils essayaient de montrer qu'ils étaient plus fort que l'autre, alors pourquoi pas continuer. Surtout qu'il savait exactement quoi répliquer, il savait toujours. Mais il attendit quelques secondes, en mettant ses mains derrière lui pour s'appuyer dessus, en répondant finalement.

    « Mais au final, c'est toi qui est venue vers moi, non ? »

Il ne lâcha pas son regard, qui fixait ses yeux en évitant de cligner des yeux au maximum, bien qu'étant humain, il était obligé de le faire un peu.. Mais il ne bougea pas, bien que physiquement, il était en infériorité. Elle était au-dessus de lui, le regardant de haut, et il devait affronter la lumière du soleil pour la voir. Mais tant pis, elle la cachait légèrement, c'était le principal. Puis au final, il se leva quand même, se retrouvant plus grand qu'elle. Il était assez proche d'elle, ce qui ne le gênait pas du tout lui, cette position lui allait. Il passa une main dans ses cheveux qui s'étaient mis devant ses yeux, et demanda ensuite.

    « Et qu'ai-je fait pour avoir la chance de te parler Ainsworth ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Balade en amoureux ? Pitié, non ! [PV Sephy]

Revenir en haut Aller en bas

Balade en amoureux ? Pitié, non ! [PV Sephy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vermont University :: b u r l i n g t o n :: hors de la ville :: winooski river -