Vermont University

MEILLEURE MISE EN PAGE AVEC MOZILLA FIREFOX !
Le qui est en ligne risque d'être fortement décalé sur IE donc ne vous étonnez pas.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Chacun sa route ;Chacun son chemin ;Chacun son rêve ;Chacun son destin ; Dites-leur que : Chacun sa route, Chacun son chemin,Passe le message à ton voisin... <3

_ K. Wilson ; Jamie Dorman ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message


avatar

Albane D. Lewis
Messages : 90

Année d'étude : Deuxième année
Etudes : Biologie

Notes
Libre à votre imagination:
Ouvert pour un topic: oui
MessageSujet: _ K. Wilson ; Jamie Dorman ♥ Sam 22 Aoû - 15:40




Misery Biseness


Nom : Wilson {possibilité de changer si ça ne va pas avec votre prénom}
Prénom(s) : Au choix {appelé K. dans cette fiche}
Âge : 21 ans
Études : Marketing {au choix} ; troisième année
Fraternité : Lambda Phi Lambda
Célébrité sur l'avatar : Jamie Dorman
Statut : libre



t r a i t s . d e . c a r a c t è r e

    Amical ; sportif ; chaleureux ; rancunier ; gentleman ; têtu ; extraverti ; souriant ; curieux ; menteur ; fidèle ; intelligent ; fêtard .. {vous pouvez modelez et enlever ce qui ne vous convient pas tant que ça devient pas un junkee coureur de jupons (; }



b r è v e . h i s t o i r e :

    L'histoire est au choix tant que depuis l'âge de quatorze ans jusqu'à son déménagement à Vermont, il a vécu en Dakota du Nord aux USA, là où il a rencontré et passé les cinq ans de sa relation avec Albane. Il y a fait ses deux premières années de marketing {?}. C'est un sportif puisqu'il est chez les Lambda Phi Lambda (;


v o t r e . l i e n :


Ils ont tout vécu ensemble, ont appris la vie, ont été amoureux plus que jamais ; c'est ce qu'on appelle le premier amour qui dure toujours. Enfin presque.


    A - J'ai pris ma décision, je quitte ce continent pour mes études, j'ai reçu ma lettre d'admission, j'ai été reçue dans une université plutôt bien. Je pars dans deux jours, je suis désolée ..

Il demeura stoïque, son visage n'exprimait rien si ce n'est que ses traits étaient légèrement crispés. Du revers de la main, Albane efflaura sa joue doucement, ne quittant les yeux du beau jeune homme.

    A - Tu m'accompagneras à l'aéroport ? J'aurai besoin de toi tu sais ..

Il inclina et hocha doucement la tête, ce qu'elle prit pour un oui.
48 heures plus tard, le paysage défilait derrière la vitre alors que le silence régnait à l'intérieur de l'abitacle ; l'aéroport n'était plus très loin. Ils arrivèrent avec beaucoup d'avance et s'asseyèrent dans un café.

    A - Tu m'en veux n'est-ce pas ?
    K - Je comprends ta décision ne t'en fais pas.
    A - Je ne t'oublierai pas, je t'aime.
    K - Je sais.

La jeune femme se leva et attrappa le bras de K. pour l'attirer vers les toilettes au fond du bar, sous le regard intrigué du barman. Elle referma la porte à clé derrière eux et embrassa intensément K qui lui attrapa les mains et la plaqua contre la paroi, le plus loin possible de lui.

    K - Bon sang, qu'est-ce que tu fais Albane !
    A - Ce n'est pas cette image de toi, triste sans dire un mot, que je veux garder pendant cette année loin de toi.

Il n'ajouta rien et céda. Un peu plus tard, il repassèrent devant le barman et Albane quitta l'homme qu'elle aimait ici, ne voulant pas qu'il l'accompagne pour gâcher une fois de plus son image. Il l'embrassa une dernière fois, elle partit sans se retourner, retenant ses larmes à grand peine. Près de la porte d'embarquement, elle entendit cette voix si précieuse lui crier ces quelques mots qu'elle aimait tant entendre. Sans se retourner, elle sourit, ne fit plus aucun effort pour retenir ses pleurs et elle fondit en larmes.

1 an plus tard.

Albane marchait dans les couloirs, la journée allait bientôt débuter. Vêtue d'une tunique, les cheveux relevés en un chignon mal attaché et à peine maquillée, elle espérait croiser le moins de personnes possible ; son réveil l'avait trahie. Il lui restait encore deux couloirs à parcourir pour atteindre son casier et partir se rendormir en salle de classe ; le dernier détour était bientôt là, son casier presque en vue. Elle se stoppa net, paniquée, hésitant entre partir en courant ou continuer sa marche mais un autre élève décida pour elle, visiblement pressé il la heurta de plein fouet et continua sa route. Albane, les jambes flageollantes ne parvint pas à se retenir, elle chuta sur le sol, ses cheveux envahirent son visage. Elle respira un bon coup et décida de partir à reculon pour rejoindre son premier cours, préférant n'avoir aucune de ses affaires plutôt que de l'affronter, là, maintenant. Cependant sa méditation sembla avoir été plus longue que ce qu'elle n'avait cru, il l'avait rejoint et avait saisi sa main pour la relever. Elle mit une petite seconde à retrouver son équilibre, passa sa main dans ses cheveux pour se libérer les yeux ; elle osa enfin affronter son regard. Ses yeux bleus étaient plus que troublants, ils exprimaient tant de choses à la fois, Albane se sentit soudainement honteuse et coupable, elle baissa la tête ; il l'attira contre lui. Son odeur enivrante n'avait pas changée, Albane ne savait plus que penser, elle se laissa simplement aller contre lui, se blotissant contre son torse ; pas un mot n'avait encore été prononcé, ce silence semblait si précieux. K. se recula légèrement, voulant l'observer d'avantage. Pour lui, elle n'avait pas changée, elle était toujours celle qu'il aimait, celle qu'il avait quitté, ce qui avait été une erreur. Il prit le visage de la jeune femme entre ses deux mains et approcha le sien lentement. Leurs lèvres se touchaient presque tandis qu'il murmura :

    K - « Tu m'as tellement manqué ..

Il s'éloigna cependant, ne voulant pas brusquer les choses ; il lui déposa un simple baiser sur la joue et tourna les talons, prêt à partir. Albane, retrouvant ses réflexes lui attrappa la main et le força à se retourner.

    A - « Embrasse moi !
    K - « Je ne peux pas ..
    A - « Moi je peux.

Sans lui laisser le temps de répliquer, elle attrappa son visage et l'embrassa. Lui ne la repoussa pas, bien au contraire, il donna plus d'intensité au baiser ; ce fut elle qui le rompit. Albane plongea une dernière fois dans le bleu de ses yeux avant de le contourner pour rejoindre son casier, sans se retourner ; elle effleura ses propres lèvres du bout des doigts, entendant les pas du jeune homme qui passa derrière elle puis disparut au bout du couloir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

_ K. Wilson ; Jamie Dorman ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vermont University :: a d m i n i s t r a t i o n :: postes vacants & scénarios -